Babayaga, une Sombre affaire...

 Le Spectacle est inter-actif et participatif.                                              Durée : 55 mns                                                                      Public :enfants à partir de 3 ans et leur famille

L ' histoire, notre démarche et l'équipe.


 

              Nous   racontons  dans ce spectacle, un épisode imaginé de la jeunesse de la célèbre sorcière / ogresse Babayaga. 

                   Cette création aborde avec humour et délicatesse, le mythe de la sorcière et les thèmes de la naissance, du  vieillissement, de la différence, du respect de l’autre et de sa vision des choses, du développement du soi et du vivre-ensemble.                                                      

                Interpellant sans être didactique, le spectacle aborde le jugement, la puissance de la parole et l’acceptation (de soi et de l’autre) mais  il n’est jamais moralisateur.

 

Extrait audio (Gaillac d'Aveyron, juin 2016) :

https://soundcloud.com/user713652749/babayaga-une-sombre-affaire

 

  6  personnages sur scène :                                                                   

               Françoise Nau :     Léonie la  raconteuse, chanteuse à l’Orgue de Barbarie.              

             Anne Marie Rivemale : Babayaga en vielle sorcière et en cousine Zélie.  Accordéon  diatonique,   Violon, chant.         

               1 spectateur adulte : le facteur qui ne fait que passer.                                         

             2 jeunes spectateurs : Babayaga , Xiruli .                                                                               

               2 petits rôles pas contraignants (petites impros). Quand ils ne jouent pas, les acteurs en herbe restent sur scène, ils assistent au spectacle confortablement assis sur deux chaises longues, ils n’en perdent pas une miette.

 

 L’esprit du Spectacle 

         Faire incarner nos deux protagonistes par des enfants issus du public  et, d’une manière générale, solliciter ce public dans une grande interaction, sont des éléments centraux de ce projet. 

 

         Nous souhaitons donner aux enfants un espace pour, ensemble, penser, comprendre, ressentir.

      Les parents ne sont pas oubliés : drôle et émouvant, visuel et sonore, ce spectacle est aussi pensé pour eux

 

          Ici, point d'enfants rissolés aux p'tits navets, pas de méchanceté (enfin juste ce qu'il en faut pour que ce soit intrigant,    tout de même...), pas d'obscures parentés, de forêt de ténèbres.. .

Mais des sentiments (beaucoup…), une bonne pincée d'humour, un soupçon d'émotion, le tout relevé par l'inattendue vision enfantine sur une situation cocasse et intemporelle...

 

            L’idée est de tenter d’utiliser toutes ses ressources d’empathie et de bienveillance pour aider Babayaga et Xiruli,   à se comprendre mutuellement.

Car, comme le dit notre histoire : « les alvéoles d’un cerveau masculin sont bien différentes de celles des filles, c’est évident…».                                               

 

 Note d’intention :

     

L’expression du visage, du corps; la voix et ses intonations traversent les frontières. Les contes d’ici ou d’ailleurs racontent, quant à eux, avec leur héritage culturel propre, des histoires universelles.                                                 

    

  Ensemble, nous allons provoquer la rencontre, donner à expérimenter des émotions, chercher le chemin… partager ce moment de spectacle.

L' équipe

Françoise  Nau

           Après des études en gestion et ressources humaines, Françoise Nau passe de nombreuses années en tant que responsable de magasin itinérante. Ayant fait le tour de France et de différents pays européens, rencontré énormément de monde.... elle décide de poser ses valises (pleines de toutes ces terres foulées) et ses jupons en Aveyron afin de pouvoir envisager un autre horizon et des projets sur du long terme.

        Une nouvelle rencontre lui offrira une tournée avec un cirque contemporain, fourmis obligent...

Ce temps en aparté lui permet de tomber nez à nez avec sa machine (un orgue de Barbarie), d'imaginer des ateliers et petits laboratoires autour du langage et des arts plastiques qu'elle pratique depuis toujours.

        Chanteuse, tourneuse de manivelle, tripatouilleuse d'objets en tous genres, forte d'un précieux réseau tissé sur place et d'une confiance sans faille, elle avance de projet en projet.

Aujourd'hui, c'est avec Anne Marie Rivemale qu'elle a souhaité voyager en Pologne pour donner vie au troublant personnage de Babayaga


Anne Marie Rivemale

 

Anne Marie Rivemale est animatrice  professionnelle et Musicienne depuis 1984 .

Ateliers de : Musique,Conte,Théâtre, clown, Musique d'ensemble et Chant polyphoniques auprès de divers public.

 

Interventions et expériences professionnelles : Ecoles primaires      ( agrément en Eveil et Conte Musical par l' éducation nationale), I.M.E,  Hôpital  de Millau (20 ans), formatrice musique et Conte musical ( BAFA). Franca, FOL., Famille Rurale .

 

    En Musiqueune formation  musicale classique (piano, flûte traversière) , une formation en autodidacte (accordéon diatonique, violon, cornemuse, flûte, percussions) et des expériences musicales diverses ( jazz, chansons françaises, musique latino, compositions festives). Elle joue, chante et compose actuellement dans les groupes : Cap Aici,  Vira-Solelh et Alizar.

 

 Depuis 3 ans, elle explore en partenariat avec d'autres compagnies le théâtre, le clown, le spectacle pour jeune public.